Choisir un masque de protection peut s’avérer un véritable casse tête … car tous n’ont pas le même usage et chaque masque a son propre niveau de protection. Quel masque utiliser ?

masque de protection

Les types de masque de protection

Au total, il existe trois type de masque de protection :

Le masque FFP : (Filtering face piece, qui veut dire  » pièce faciale filtrante ») il en existe trois sortes, avec ou sans valve : le masque FFP1, contre les poussières fines essentiellement utilisé pour le bricolage ; le masque FFP2 contre les particules fines et toxiques et contre le virus type Covid-19 ; et FFP3, qui est un masque de très haute protection utilisé contre les particules très fines comme l’amiante par exemple.

Le masque chirurgical : Également appelé « masque d’hygiène » ou « masque à trois plis » est un masque respiratoire à usage unique qui limite la propagation d’un virus ou d’une bactérie dans un environnement proche. Il retient donc les gouttelettes respiratoires plus communément appelé « les postillons » grâce à un écran non tissé qui comporte un filtre imperméable. Ce type de masque est principalement utilisé par les professionnels de la santé lors d’une opération chirurgical.

Le masque en tissu : Le gouvernement parle aujourd’hui de masque grand public, il ne s’agit ni d’un masque FFP, ni d’un masque chirurgical. Il est valable et donc réutilisable et n’a donc pas le même degré de protection. Et donc moins efficace que le masque de protection de FFP2 ou FFP3. 

Quel masque protecteur devons-nous utiliser ? A l’heure actuelle où nous sommes toujours en situation de pénurie de masques, les masques FFP et chirurgicaux sont donc réservés aux professionnels de la santé. Nous devons utiliser un masque en tissu, pour se protéger et protéger les autres. Le gouvernement a annoncé récemment que ces masques seront distribués gratuitement à tous d’ici le lundi 11 mai 2020